Après guerre

1944. La Chaîne nationale et les émissions régionales à Rennes

Après un premier équipement provisoire dans un camion de l'armée américaine, Radio-Bretagne s'installe à l'hôtel des Postes. L'émetteur va gagner progressivement en puissance pour atteindre 20 kw et plus tard 50 kw. Il diffuse sur 288,6 mètres la Chaîne nationale et les programmes régionaux.

1945. Un relais à Saint-Brieuc

Un nouveau poste émetteur d'une cinquantaine de watts est inauguré à Saint-Brieuc, le vendredi 7 septembre 1945 dans l'après-midi. Il émet sur 259 mètres et sert de relais au programme de Paris (chaîne nationale) et des émissions régionales de Rennes. A partir du dimanche 15 octobre 1950, il émet sur 202 mètres.

L'émetteur de l'Alma diffuse le programme parisien

En attendant la remise en état de l'émetteur de Thourie, un équipement de 50 kw diffuse le Programme Parisien de la RTF depuis l'Alma sur 209,9 mètres.

1946. Mise en service de l'émetteur de Quimerc'h

Le 20 mars 1946, l'émetteur de Quimerc'h entre en service et permet aux auditeurs de l'ouste de la Bretagne de capter les émissions de la Chaîne nationale et le programme régional de Radio Bretagne à Rennes (de 20h à 20h30). La longueur d'ondes est 360,60 mètres et la puissance de 10 kw. Il passera quelques années plus tard sur 214 mètres.

1947. L'émetteur de Thourie reprend du service

Le 1er août 1947, l'émetteur de Thourie près de Rennes saboté par l'armée allemande à la Libération est de nouveau sur les ondes. Il diffuse avec une puissance de 24 kw les programmes de la Chaîne parisienne sur 215,4 mètres-1393 khz. L'émetteur de l'Alma au centre de Rennes est débranché le même jour.

1950. Trois émetteurs à Rennes

Le 15 octobre 1950, trois émetteurs arrosent la région de Rennes, le Programme parisien et Radio-Bretagne sur 379 m, le Programme national sur 222 et Paris-Inter sur 202.

1952. Un relais à Brest pour Paris-Inter

La Radio Télévision Française (RTF) met en service un émetteur au Petit Paris, route de Quimper, le mardi 15 février 1955. Il est spécialement destiné aux auditeurs qui ont alors du mal à capter Paris-Inter sur les grandes ondes.

1957. Rennes parle au Maroc

Des émissions spéciales sont créées en 1957 sur les ondes de la Radiodiffusion française à l'intention des Français résidant au Maroc et en Tunisie viennent d'être réorganisées. Tous les soirs à 23 heures, heure française, soit 22 heures, heure marocaine, sur les ondes du poste de Rennes (445 mètres, 674 kilocycles) à destination du Maroc et sur le poste de Lyon (498 mètres, 603 kilocycles) à destination de la Tunisie. Leur durée est d'une demi-heure.